About jaunecitron

This author has not yet filled in any details.
So far jaunecitron has created 3 blog entries.

Construire un jardin de fines herbes vertical avec des palettes de bois usagé

2019-06-21T14:13:35+00:00

Construire un jardin de fines herbes vertical avec des palettes de bois usagé

Les projets utilisant les palettes de bois ont la cote depuis quelques années. Ce n’est pas étonnant : les palettes sont faciles à trouver, peu coûteuses — voire gratuites — et elles rajoutent à coup sûr une petite touche originale à n’importe quel décor. De la base de lit au jardin en hauteur, il est possible d’en faire presque n’importe quoi ! Aujourd’hui, nous vous proposons un projet créatif pour fabriquer un jardin de fines herbes à partir de palettes recyclées.

Fabriquer un jardin de fines herbes soi-même : le matériel

On ne vous compliquera pas trop la vie, c’est promis ! Ainsi, pour ce projet facile, vous n’aurez besoin que des éléments suivants :

  • Une palette de bois usagé
  • Du tissu géotextile
  • Des ciseaux
  • Un pistolet agrafeur manuel (une bonne vieille taqueuse)
  • Du terreau pour fines herbes
  • Des plants de fines herbes (au choix)
  • Un mur pour fixer le jardin de fines herbes suspendu (vous pouvez aussi simplement appuyer la palette sur un mur sans la fixer).

Vous n’avez pas tout cela déjà sous la main ? Rendez-vous dans une jardinerie ou une quincaillerie près de chez vous : vous y trouverez tout ce dont vous avez besoin !

Première étape : trouver la bonne palette

Source : palcaisse.com

Vous pouvez trouver des palettes de bois usagé à petits prix — et parfois, gratuitement — dans plusieurs centres de rénovations, dans les quincailleries, dans les centres de jardinage, sur les petites annonces du quartier… bref, un peu partout !

Optez pour une palette à 4 voies ou à 2 voies. (Pour avoir une meilleure idée des différents types de palettes, nous vous invitons à jeter un œil au site palettesengros.com)

Deuxième étape : préparer votre palette

Donc, vous avez votre palette et vous êtes prêt à attaquer ce projet de jardin en hauteur ! Retirez les échardes, lavez bien votre palette et laissez-la sécher au soleil.

Troisième étape : installer le géotextile

Le géotextile servira à délimiter les contenants dans lesquels vous planterez vos herbes aromatiques.

  1. Installez votre palette debout, de sorte que les planches transversales soient à l’horizontale.
  2. Taillez à l’aide de ciseaux des morceaux assez grands pour couvrir l’intérieur de ce qui deviendra des bacs.
  3. Installez les pièces de tissu de sorte à leur créer un fond.
  4. Pour fixer le tout, vous l’aurez deviné, on utilise la taqueuse !

Voilà, vos bacs sont prêts à accueillir vos plantes aromatiques préférées !

Quatrième étape : planter les fines herbes

Et oui ! Vous êtes déjà rendu à l’étape de la plantation :

  1. Remplissez les bacs avec un terreau adapté à la culture des fines herbes. (Vous pourriez aussi rajouter du rétenteur d’eau.)
  2. Plantez vos fines herbes.

On vous l’avait dit que ce serait simple de chez simple !

Cinquième étape : installer votre murale de fines herbes au bon endroit

Vous pouvez fixer votre jardin mural en palettes à un mur extérieur, derrière la maison ou sur votre balcon, ou vous pouvez choisir de simplement le poser contre le mur. Même s’il est incliné un peu, votre jardin de fines herbes sera un succès. Assurez-vous simplement :

  1. qu’il est bien solide et qu’il ne risque pas de tomber facilement (surtout si vous avez de jeunes enfants);
  2. de choisir un endroit bien ensoleillé : les fines herbes demandent environ 6 à 8 heures d’ensoleillement par jour.

Étape bonus : agrémentez votre aménagement de fines herbes

Source : cestlavie.com

Bien que le mur végétal en palettes soit coquet en lui-même, vous pourriez choisir de l’agrémenter en peinturant, par exemple, le devant des bacs avec de la peinture à tableau noir et d’y inscrire, à la craie, le nom des fines herbes qui s’y trouvent. Il n’y a de limite que votre imagination et votre esprit créatif !

Envie de vous lancer dans la culture de plantes aromatiques, mais vous hésitez quant au terreau à choisir pour votre projet ? Rendez-vous dans votre jardinerie locale ou contactez-nous. Nous saurons vous conseiller afin que votre jardin soit une réussite !

Construire un jardin de fines herbes vertical avec des palettes de bois usagé 2019-06-21T14:13:35+00:00

Cultiver ses fines herbes à la maison : où, quand, comment ?

2019-06-20T19:36:46+00:00

Faire pousser ses propres fines herbes à la maison : où, quand, comment ?

Chaque année, au printemps, on voit apparaître sur les balcons et dans les jardins, des plants de fines herbes. En plus d’assurer un approvisionnement constant et de bonne qualité, la culture maison de plantes aromatiques peut s’avérer être une activité agréable – et plus facile que vous ne pourriez le croire. Nous vous donnons aujourd’hui tous nos conseils pour faire pousser vos propres fines herbes à la maison.

Comment entreprendre la culture des herbes aromatiques ?

Ici, quatre étapes simples :

  • Acheter un plant ou des graines de vos fines herbes préférées.
  • Choisir un bon terreau ou une terre adaptée.
  • Déterminer un lieu pour la culture.
  • Entretenir vos herbes et en profiter !

Plants ou graines ?

L’option la plus simple consiste évidemment à acheter des plants dans les centres de jardinage.

Vous avez confiance en vos capacités ou profitez déjà d’une certaine expérience et avez envie de vous lancer dans les semis ? Vous aurez un peu plus de travail, mais gagnerez certainement en fierté une fois vos plants bien en santé. Et puis, on vous le dit : ce n’est pas aussi compliqué que ça peut en avoir l’air !

Quel terreau pour cultiver les fines herbes ?

L’Espace pour la vie précise que « la plupart des herbes aromatiques requièrent un sol riche, meuble, bien drainé et de pH neutre ou légèrement alcalin ».

À notre avis une terre ou un terreau de qualité adapté à la culture de fines herbes est la clé du succès. Il existe des terres et des terreaux destinés spécifiquement aux herbes aromatiques : consultez votre jardinier !

Où et dans quoi cultiver les fines herbes ?

Vous pouvez choisir de planter vos plantes aromatiques directement dans votre jardin ou dans des contenants que vous placerez à l’extérieur (sur votre balcon, peut-être ?). Certaines fines herbes peuvent aussi être cultivées à l’intérieur (qu’on se le dise, les plantes rajoutent toujours un certain charme à un décor soigné).

Si vous optez pour la culture en pots, sachez que les plants de fines herbes s’accommodent d’à peu près n’importe quoi : faites fructifier votre imagination ou vos talents de bricoleur ! Pots Mason, boîtes à fleurs, construction à base de palettes, anciennes bouteilles de plastique ou de verre, gouttières, etc. Vous pouvez même utiliser un support à chaussures qui s’accroche aux portes et créer votre propre jardin suspendu !

Comment bien entretenir les fines herbes maison ?

C’est bien beau planter des herbes aromatiques, mais encore faut-il savoir bien s’en occuper si vous voulez, au final, en profiter. Bien que certaines variétés soient un peu plus capricieuses, les fines herbes sont généralement faciles à entretenir. Comme elles vont chercher leurs nutriments dans leur environnement, elles ont besoin de soleil, d’eau et de bonne terre.

Ainsi, même si l’on observe des différences selon les variétés, en général, les fines herbes aiment se prélasser au soleil, dans un sol juste assez humide. Pour mettre toutes les chances de votre côté, optez pour un endroit bien ensoleillé (idéalement 6 à 8 heures par jour) et un terreau de qualité.

L’Espace pour la vie recommande de pincer régulièrement les tiges des fines herbes (sauf le romarin) afin d’encourager la ramification. Vous pouvez aussi laisser fleurir certaines plantes, comme la coriandre, l’aneth ou le fenouil, pour profiter de leurs graines.

Il est aussi suggéré de fertiliser les plantes aromatiques environ toutes les 3 semaines.

En ce qui concerne les insectes ravageurs, sachez que les fines herbes en sont rarement la proie. Néanmoins, si cela devait arriver, vous pouvez arroser la plante entière avec de l’eau tiède en premier lieu. Pour une arme un peu plus redoutable, vaporisez le plant avec un mélange d’eau et de savon doux. Si vous n’en venez pas à bout et qu’il s’agit d’une plante vivace, rabattez-la et laissez-la repousser. (Espace pour la vie)

Quand planter les fines herbes ?

Certaines espèces se plantent directement en terre au printemps (une fois le sol réchauffé) et d’autres commenceront leur vie à l’intérieur pour être ensuite transférées au jardin. Le moment idéal pour planter les semis varie selon la zone de rusticité de chaque plante. Votre jardinier local saura vous conseiller.

Idées de fines herbes à faire pousser chez soi

Certaines plantes aromatiques sont plus simples que d’autres à faire pousser. Voici quelques suggestions…

Fines herbes faciles à faire pousser :

  • Basilic
  • Ciboulette
  • Persil
  • Menthe
  • Coriandre
  • Romarin

Envie de vous lancer dans la culture de fines herbes à la maison ? N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir les meilleurs conseils !

Cultiver ses fines herbes à la maison : où, quand, comment ? 2019-06-20T19:36:46+00:00

Comment choisir le bon terreau pour votre projet de jardinage?

2019-05-29T17:55:03+00:00

Comment choisir le bon terreau pour votre projet de jardinage?

Tout jardinier amateur se bute tôt ou tard à la question du terreau lors de ses premières tentatives : qu’est-ce que c’est ? À quoi ça sert ? Comment choisir le bon terreau ? Dans tous les cas, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Petit aperçu du monde des terreaux.

Le terreau, c’est quoi ?

C’est un mélange de terre végétale enrichi de minéraux naturels en décomposition et utilisé comme support de culture qui permet aux plantes de bien s’installer dans leur nouvel environnement.

Le terreau : un allié du jardinier

La plante (qu’on parle de jonquilles, d’une fougère ou d’un plan de basilic) a besoin de boire et de manger. Pour cela, elle utilise son système racinaire pour s’alimenter dans son environnement immédiat, bref, dans la terre. La survie de la plante passe donc par le sol.

Un terreau de qualité facilite l’enracinement de la plante, favorise une bonne rétention d’eau en même temps qu’une aération optimale, afin d’assurer un transport efficace des nutriments. Son rôle est donc d’aider les végétaux à développer leurs racines et à bien se nourrir.

Quand utiliser un terreau ?

On peut se servir d’un terreau pour remplir les pots et les bacs ou pour améliorer un sol pauvre.

Nous vous suggérons d’avoir recours à un terreau quand vous :

  • rempotez (des plantes extérieures ou intérieures, en pots ou en bacs);
  • plantez vos semis ou procédez au bouturage;
  • plantez, tout simplement : arbustes, plantes de terre, rosiers…

Qu’est-ce qu’un bon terreau ?

Règle générale, le terreau doit être souple, perméable et léger, retenir suffisamment l’eau et permettre une bonne aération du sol.

L’Espace pour la vie recommande d’opter pour un terreau enrichi de compost*(lien vers fiche produit pertinent ?). Certains contiennent aussi des engrais.

Terreau universel, de plantation, à semis, etc. : du pareil au même ?

Il suffit d’une petite balade dans l’allée d’un centre d’horticulture pour se rendre compte qu’il existe plusieurs mélanges (lesquels répondent à des besoins différents). Tourbe blonde, tourbe brune, compost de toutes sortes, fibre de bois, de noix de coco, fumier (dans les terreaux dits organiques), engrais à libération lente, sable, compost, etc. : plusieurs ingrédients peuvent se retrouver dans le terreau. Vous trouverez donc de nombreuses appellations – plantes annuelles, géranium, de bruyère, plantes aromatiques, orchidées, etc. –, c’est à en perdre son latin (quand on est néophyte en la matière, du moins) !

Mais de façon générale, on trouve sur le marché :

  • des terreaux pour plantes (universel, rempotage, etc.);
  • des terreaux de semis;
  • des terreaux pour potager;
  • des terreaux spécialisés (orchidées, agrumes, cactus, géraniums, etc.);
  • des terreaux de plantation (par exemple, pour vivaces ou pour rosiers).

Comment choisir le terreau adapté à vos besoins ?

Certaines plantes nécessitent un sol au pH neutre, d’autres cherchent un sol acide ou calcaire; à chacune son menu et à chaque projet son terreau ! La réponse dépend donc essentiellement… de ce que vous comptez accomplir !

Nous vous laissons sur trois conseils pratiques pour bien choisir votre terreau :

  1. Connaissez le pH de votre sol.
  2. Déterminez vos besoins : que planifiez-vous faire avec ce terreau ? Planter, rempoter, donner un coup de pouce à la terre déjà en place ? Que planterez-vous ? Des fines herbes, des fleurs vivaces ou annuelles, des légumes, un arbuste ?
  3. Demandez conseil à votre jardinier : c’est lui, l’expert, après tout!

Une idée en tête ? Rendez-vous dans votre jardinerie locale et parlez-en à un spécialiste : il répondra à toutes vos questions et vous orientera vers les meilleurs produits pour assurer la réussite de vos projets de jardinage.

Contactez-nous ! C’est avec grand plaisir que nous vous aiderons !

Comment choisir le bon terreau pour votre projet de jardinage? 2019-05-29T17:55:03+00:00