Comment choisir le bon terreau pour votre projet de jardinage?

Comment choisir le bon terreau pour votre projet de jardinage?

Tout jardinier amateur se bute tôt ou tard à la question du terreau lors de ses premières tentatives : qu’est-ce que c’est ? À quoi ça sert ? Comment choisir le bon terreau ? Dans tous les cas, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Petit aperçu du monde des terreaux.

Le terreau, c’est quoi ?

C’est un mélange de terre végétale enrichi de minéraux naturels en décomposition et utilisé comme support de culture qui permet aux plantes de bien s’installer dans leur nouvel environnement.

Le terreau : un allié du jardinier

La plante (qu’on parle de jonquilles, d’une fougère ou d’un plan de basilic) a besoin de boire et de manger. Pour cela, elle utilise son système racinaire pour s’alimenter dans son environnement immédiat, bref, dans la terre. La survie de la plante passe donc par le sol.

Un terreau de qualité facilite l’enracinement de la plante, favorise une bonne rétention d’eau en même temps qu’une aération optimale, afin d’assurer un transport efficace des nutriments. Son rôle est donc d’aider les végétaux à développer leurs racines et à bien se nourrir.

Quand utiliser un terreau ?

On peut se servir d’un terreau pour remplir les pots et les bacs ou pour améliorer un sol pauvre.

Nous vous suggérons d’avoir recours à un terreau quand vous :

  • rempotez (des plantes extérieures ou intérieures, en pots ou en bacs);
  • plantez vos semis ou procédez au bouturage;
  • plantez, tout simplement : arbustes, plantes de terre, rosiers…

Qu’est-ce qu’un bon terreau ?

Règle générale, le terreau doit être souple, perméable et léger, retenir suffisamment l’eau et permettre une bonne aération du sol.

L’Espace pour la vie recommande d’opter pour un terreau enrichi de compost*(lien vers fiche produit pertinent ?). Certains contiennent aussi des engrais.

Terreau universel, de plantation, à semis, etc. : du pareil au même ?

Il suffit d’une petite balade dans l’allée d’un centre d’horticulture pour se rendre compte qu’il existe plusieurs mélanges (lesquels répondent à des besoins différents). Tourbe blonde, tourbe brune, compost de toutes sortes, fibre de bois, de noix de coco, fumier (dans les terreaux dits organiques), engrais à libération lente, sable, compost, etc. : plusieurs ingrédients peuvent se retrouver dans le terreau. Vous trouverez donc de nombreuses appellations – plantes annuelles, géranium, de bruyère, plantes aromatiques, orchidées, etc. –, c’est à en perdre son latin (quand on est néophyte en la matière, du moins) !

Mais de façon générale, on trouve sur le marché :

  • des terreaux pour plantes (universel, rempotage, etc.);
  • des terreaux de semis;
  • des terreaux pour potager;
  • des terreaux spécialisés (orchidées, agrumes, cactus, géraniums, etc.);
  • des terreaux de plantation (par exemple, pour vivaces ou pour rosiers).

Comment choisir le terreau adapté à vos besoins ?

Certaines plantes nécessitent un sol au pH neutre, d’autres cherchent un sol acide ou calcaire; à chacune son menu et à chaque projet son terreau ! La réponse dépend donc essentiellement… de ce que vous comptez accomplir !

Nous vous laissons sur trois conseils pratiques pour bien choisir votre terreau :

  1. Connaissez le pH de votre sol.
  2. Déterminez vos besoins : que planifiez-vous faire avec ce terreau ? Planter, rempoter, donner un coup de pouce à la terre déjà en place ? Que planterez-vous ? Des fines herbes, des fleurs vivaces ou annuelles, des légumes, un arbuste ?
  3. Demandez conseil à votre jardinier : c’est lui, l’expert, après tout!

Une idée en tête ? Rendez-vous dans votre jardinerie locale et parlez-en à un spécialiste : il répondra à toutes vos questions et vous orientera vers les meilleurs produits pour assurer la réussite de vos projets de jardinage.

Contactez-nous ! C’est avec grand plaisir que nous vous aiderons !

2019-05-29T17:55:03+00:00